GUC Football Féminin


< | >

On prend des nouvelles de notre marraine Aminata Diallo !

Publié le 18 juin 2020

On prend des nouvelles d'Aminata Diallo, la marraine du GUC Football Féminin !

- GUCFF : Salut Aminata, on prend des nouvelles de notre marraine ! Comment vas-tu ?

 

Aminata : Salut tout le monde ! je vais bien merci.

 

- Pour les joueuses qui ne te connaissent pas, présente nous ton parcours.

Je suis Aminata Diallo j’ai 25 ans. Je suis originaire de La Villeneuve de Grenoble là où j’ai commencé le foot en mixité à l’age d’environ 13 ans dans mes souvenirs. 
Ensuite j’ai eu un parcours un peu atypique, pas facile, où j’ai du passer des caps petit à petit avec énormément de travail. J’ai joué à Lyon au centre de formation à l’âge de 15 ans, puis j’ai dû quitter l’OL pour des raisons extra-sportives. De retour à Grenoble, j’ai rejoins le club de Claix FC (Nicolas Bach, le manager du GUCFF, était l’entraîneur à ce moment-là et avec qui j’ai gardé de très bonnes relations). À Claix, j’ai connu la D2 féminine. Je suis ensuite aller à Arras en D1, puis Guingamp et enfin le PSG depuis 2016. Aujourd’hui je pars en prêt aux USA pour la saison 2020 de la NWSL (National Women's Soccer League, la D1 américaine) dans le club de UTAH ROYALS.

 

 

-Tu as donc été prêté aux Etats-Unis, il y a quelques temps, où est-ce que ça en est ?

C'est un nouveau challenge de jouer aux US. La pandémie du COVID-19 a retardé ce projet mais il me tient à cœur donc j’ai été patiente et j’ai respecté les règles par respect pour le personnel soignant, les malades et leurs familles. La priorité, c'etait que la maladie arrête de se répendre. Aujourd’hui je vais enfin pouvoir rejoindre mon équipe dès le début de semaine prochaine.

 

 

- Concernant le GUCFF, t'attendais-tu à ce que le club grandisse aussi vite en à peine 1 an ?

Connaissant la motivation et la détermination du football féminin de Nicolas Bach, et la grande augmentation du nombre de filles qui jouent au foot dans la région grenobloise ces dernières années, non pour moi ce n'est pas une surprise !

 

- Est-ce que tu as un message à passer au GUCFF ?

J’ajouterai de bien travailler à l'école pour les plus jeunes joueuses car c'est important même pour jouer en pro et surtout pour l'après carrière. Je souhaite une réussite totale au GUCFF et à tous ses projets et pourquoi pas un jour connaître le plus haut niveau ?

 

On souhaite plein de réussite à notre marraine Aminata dans ses nouveaux projets ! On suivra avec attention son parcours !  

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Envie de participer ?