GUC Football Féminin


2019-2020
News
Présentation de la secrétaire

Présentation de la secrétaire

Publié le 21 août 2019 par

Présentation de la secrétaire

Après le mot du président et l’interview de Nicolas BACH, nous continuons à vous présenter les personnes qui font que le GUCFF va exister. 

Marie Da Fonseca secrétaire de l’association.

Bonjour Marie, 

****Je te laisse te présenter:

Hello, Marie Da Fonseca, assistante maternelle, je suis née à La Tronche, j’ai vécu mon enfance et adolescence à Échirolles. 

J’ai vécu dans différentes villes, à l’étranger en Chine et nous sommes de retour avec ma famille sur Grenoble.

J'ai baigné dans le football depuis ma naissance avec des footeux dans la famille et jusqu'à aujourdhui. Ça doit être dû à mes origines (portugaises), nous avons ça dans le sang.

***Le GUC FF une nouvelle aventure, comment t’es tu retrouvée dans ce nouveau challenge ?

-Après la fusion de GMC2F au GF38, je me suis occupée des équipements des féminines, des collations la 1ère année, de la buvette des matchs de la D2 et du Facebook GF38 des féminines ces 3 dernières années. 

Naturellement cela a crée des liens avec Nicolas Bach et quand il m’a parlé de son projet, je l’ai suivi sans hésiter. 

Donner la chance à toutes les filles de pouvoir jouer au football. 

***Toujours investie au GF38 ? 

-J’ai informé les responsables de mon projet, ils vont me remplacer.

Je suivrais les Bleuettes (ma fille Manon joue au GF, elle était à Claix Football et a suivi avec la fusion) toujours de très près et je les soutiendrais toujours. 

Pendant ces 5 années, j’ai noué des liens très forts avec certaines. 

***Quel est ton rôle ?

-Je suis secrétaire de l’association et je m’occupe de la communication, en ce moment c’est Nico qui s’y colle (rires), je suis en vacances. 

***Le foot féminin t’a toujours attiré ou c’est depuis que ta fille joue au foot que tu t’y intéresses ?

-A 10 ans (il y a 36 ans Chut  😝), je me suis présentée au club de Échirolles (mon papa et mon frère ont joué dans ce club) , et ils n’ont pas pu me laisser intégrer les groupes puisqu’il n’y avait que des garçons et aucune fille ne jouait dans le club à cette époque. 

Ça m’a révolté, mais je ne pouvais rien y faire et je me suis retrouvé à jouer au Hand Ball pour le club de Échirolles. 

Mais je jouais au foot avec les copains du quartier. 

***Comment vois tu ou aimerais tu que le foot féminin évolue sur la région grenobloise ? 

J’aimerais que les filles aient à disposition des centres d’entraînement et des terrains attitrés pour évoluer. Au GF38, elles jouaient à Lesdiguieres, à Vercors, à Stijovic et c’est difficile de fidéliser des spectateurs. Les gens ralaient parce qu’ils ne savaient jamais où aller voir les filles. 

Il faudrait de la stabilité, leur donner de vraies infrastructures. 

Et chapeau à ces joueuses qui travaillent la journée et s’entraînent le soir et se déplacent tous les week-ends, c’est impressionnant l’énergie, le temps et la passion qu’elles vouent à ce sport. Et elles n’ont rien ou très peu financièrement.

Et rien que pour ça elles méritent du respect et qu’on les traite bien. 

***Un mot pour les filles qui aimeraient rejoindre le GUC ?

L’objectif du GUC est de développer le football féminin amateur, de donner la chance à toutes ces filles de pratiquer leur sport favori. 

Ce sera du pur plaisir et si tout va bien, qui sait, jouer un bon niveau. 

N’hésitez pas mesdemoiselles, on vous attend, on vous conseille et on vous accompagne. 

Rejoignez nous ⚽️⚽️⚽️

Merci 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.